L'égo : principes généraux

L'égo fait partie de notre structuration interne.


Comme tout système il alimente son propre fonctionnement.


On peut aborder ce concept de la même manière qu’on le ferait avec le topique freudien Conscient, Inconscient, Subconscient.


On pourrait le situer au niveau du subconscient, à la frontière de la conscience et de l’inconscience.


L’égo est la conscience et la représentation que nous avons de nous même (ce qui exclut, par conséquent, tout ce qui est inconscient).


Il correspond à notre personnalité et se situe dans la zone du plexus solaire.


Cette structuration nous enveloppe dans une zone de confort à l’intérieur de laquelle nous connaissons les limites à ne pas dépasser afin de nous sentir en sécurité.


L’égo est donc là, en quelque sorte, pour nous maintenir en vie, en fonction des limitations qu’on a intégrées.


C’est un principe présent, c’est un point de jonction entre notre passé et notre avenir, entre mental et émotionnel :

- Il est composé de l’innée et de l’acquit, se développant sur l’apprentissage, l’accumulation de nos connaissances et de nos expériences. (passé)

- il colore nos expériences de son filtre. (avenir)


Nous avons progressivement appris des règles de survies et elles se sont intégrées dans l’égo, les rendants instinctives.


Nos premiers apprentissages nous ont enseignés ce qui est dangereux, quoi faire pour répondre à nos besoins physiologiques et c’est dans ce même ordre d’idée que nous avons appris quoi faire pour ne pas être heurté dans notre intégrité, par exemple quoi faire pour ne pas être rejeté ou abandonné.


58 vues