Anatomie de l' émotion

Comprendre les trames de son fonctionnement, c’est élargir son espace de liberté et de création.


Nous avons tous un potentiel d’équilibre et de santé qui nous est personnel, mais nous sommes tous dépendant de notre structuration en tant qu’être humain.


Pour les besoins de la communication, les différents aspects de l’être humain sont communément divisés en plan, correspondant à un certain type de fonctionnement.


Le plan mental offre la faculté de rationaliser et de comprendre les choses. C’est le monde de la logique, des pensées, des connaissances. C’est le plan du passé et de la sagesse, de l’accumulation des expériences. Ce plan correspond aux 3 chakras du haut.


Le plan émotionnel offre la faculté d’apprécier les choses, de leur donner une valeur, une saveur. C’est le monde des expériences, du bien-être et du mal être. C’est le plan de l’avenir et de la corporalité, de nos potentiels à explorer et de nos compétences à déployer. Ce plan correspond aux 3 chakras du bas.


Au milieu se trouve notre zone rythmique, le centre d’équilibre, de l’amour inconditionnel, c’est à dire de l’acceptation de ce qui est. Ce plan correspond au 4ème chakra.


D’un point de vue originel, matriciel, le mental guide vers notre discernement, l’émotionnel guide vers notre envie, le coeur fait le lien et guide nos choix. Tout simplement.


Au départ toute information est neutre, c’est à dire qu’elle est uniquement encodée de son point d’arrivée.


Une information, quelle qu’elle soit (un événement, une pensée, une émotion, une différentiation cellulaire...) est le fruit de nombreux facteurs qui en toute cohérence ont aboutis à sa création.


Cette information devient un phénomène, car elle se code instantanément et simultanément de tout ce qui l’environne.


Une émotion est une vibration qui vient du ventre, du hara.


Depuis ce creuset, lorsqu’on passe le palier du fond pour ébaucher la forme, cette manifestation traverse instantanément et simultanément les sens physiques, le cerveau et le système nerveux.


Nous pouvons instantanément savoir que quelque chose se manifeste en nous, nous savons que nous sommes en train de ressentir quelque chose et les nuances de notre palette émotionnelle sont infinies et illimités.


Lorsqu’une émotion est envahissante, qu’elle dure, qu’elle est disproportionnée ou qu’elle se manifeste hors contexte, cela exprime qu’une charge inconsciente est contenue et qu’elle saisit toute occasion pour pouvoir finir son trajet.


Dans ces moments là, il est important de ne pas se laisser déborder par cette inconscience qui plonge dans l’amalgame de nos habitudes, de nos schémas répétitifs et de la confusion.


L'émotion débordante correspond à un besoin et c’est en commençant par éclaircir ce premier point que l’on peut cheminer vers un équilibre.


L’émotion débordante n’est pas le résultat de nos expériences et des circonstances extérieures mais l’expression de comment on se sent à l’intérieur.


Comment on se sent à l’intérieur est le point de départ de chacun de nos pas et le choix de la direction nous appartient.





152 vues